OMCFAA sur Facebook

Douala - Paroisse Notre Dame de l'Annonciation

Du 14 au 28 avril, dans la grande cité de Bonamoussadi, Douala, la Paroisse Notre Dame de l'Annonciation a fêté ses 25ans, seize jours d'intenses activités spirituelles, sociales, économiques, intellectuelles et sportives. La paroisse fêtait, en fait, son baptême et le vécu de la mission qui en découle. C'était un temps d'action de grâce à Dieu pour tout ce qu'il a fait pour la paroisse et pour ce qu'il continuera de faire. La paroisse a aussi profité de ce temps de grâce pour évaluer sa fidélité à la parole de Dieu et découvrir dans quelle direction la même parole la dirige.
Les objectifs fixés pour cette célébration étaient de :
- Faire prendre conscience aux chrétiens de leur engagement baptismaux, ainsi que de reconnaitre les bénédictions reçues de Dieu durant ce temps ;
- Promouvoir la justice sociale en cherchant des solutions aux problèmes liés à l'indigence et à la précarité ;
- Promouvoir le dialogue interculturel ;
- Proposer des esquisses de solutions aux problèmes de gestion rencontrés dans nos entreprises.

Pour réaliser ces objectifs, la paroisse a organisé des activités correspondant à ces objectifs.
Ainsi, sur le plan sacramentel, avec le concours des CEV (Communauté Ecclésiale Vivante) et Mouvements, dans l'effort d'évangéliser ad intra et ad extra, 91 couples se sont mariés (14 ont fait le mariage civil organisé par la paroisse conjointement avec la mairie, la veille du mariage religieux), 280 bébés ont été baptisés et 20 personnes venant d'autres confessions chrétiennes ont été reçues dans l'Eglise Catholique. Une prière spéciale à été conçue par le Curé pour aider les paroissiens à se rendre compte de ce qui va être célébré et de la dépendance que nous devons tous à Dieu. Des groupes ont aussi pris l'initiative de faire des prières particulières selon leur spiritualité, par exemple, le groupe charismatique pour les malades, la CVX pour aider les paroissiens à chercher et trouver Dieu en toute chose, les groupes mariaux pour demander que la Vierge Marie nous accompagne tout au long de l'événement.
Sur le plan socioculturel, une foire kermesse a été organisée où certaines entreprises ont exposé leur produits à un prix favorable aux paroissiens. ECO Bank et AESONEL ont rendu des services gratuits facilitant ainsi la procédure d'ouverture de compte bancaire et l'accès à l'électricité pour les intéressés. Des soirées culturelles nous ont révélé les cultures et les talents des paroissiens ; un temps pour se découvrir davantage et s'unir en famille paroissiale.
Sur le plan intellectuel, trois grandes conférences ont été organisées pour éveiller la conscience sur l'identité et la manière de vivre des chrétiens.
Une messe de clôture présidée par l'Archevêque, Samuel KLEDA et concélébrée par le Provincial des Jésuites, le Père Eugene GOUSSIKINDEY, Mgr BOGMIS Dieudonné, Evêque d'Eseka (et ancien vicaire de la paroisse) et près de 20 prêtres mit fin à la grande célébration. Avec la libération de la colombe par l'Archevêque, la paroisse prend donc la résolution, avec la construction du Centre pour les jeunes défavorisés, d'assurer un meilleur avenir pour les jeunes sur les plan spirituel et intellectuel, et à travailler pour la croissance des CEV et Mouvements de la paroisse, tout en assurant la vie sacramentelle, qui est sa mission première.
Ignatius MUSI FOMINYEN, sj

Partagez cette actualité :

 

« Foyer de l'Espérance de Yaoundé ». CAMEROUN De bonnes nouvelles pour deux Centres Catholiques Universitaires au Tchad