OMCFAA sur Facebook

La Province du Proche-Orient immergée au coeur des événements

QUE FAIRE DANS LA TOURMENTE ?

La Province compte près de 120 jésuites, dont le tiers est en formation. Elle couvre le Liban, la Syrie, l'Egypte, la Turquie et désormais le Maghreb. Elle se trouve au coeur des relations avec les musulmans, les juifs, les Eglises orthodoxes, et au carrefour des la rencontre de la modernité avec la tradition. Secoués depuis janvier 2011 par les changements politiques, ces pays en supportent aussi les conséquences parfois dramatiques. Cette situation incite les jésuites à participer à l'effort de réflexion sur le renouvellement du discours théologique et pastoral de l'Eglise et à accompagner les personnes, en particulier les chrétiens, dans l'analyse des situations, le discernement qui doit s'y opérer, et les décisions concrètes qui s'imposent.
Au milieu de la tourmente syrienne, les jésuites en Syrie sont engagés à fond dans le travail d'entraide et d'accueil des populations réfugiées et démunies. A partir du JRS (Jesuit Refugee Service), ils oeuvrent avec des chrétiens et des musulmans pour procurer nourriture, médicaments, ainsi que soutien moral et psychologique à des milliers de personnes. Ce travail s'étend également au Liban où des écoles s'ouvrent pour permettre aux enfants réfugiés de Syrie de poursuivre leur scolarité. En fait, dès le début de la présence jésuite au  Proche-Orient au milieu du 19ème siècle, la dimension sociale a marqué l'oeuvre des compagnons. Il y a eu les missions dans la Békaa au Liban, dans la montagne en Syrie et au Liban, et en Haute-Egypte. Aujourd'hui, particulièrement en Egypte, cet apostolat se fait par le biais d'ONG réunies en réseau.

EDUCATION ET PUBLICATIONS

Si l'engagement pour l'éducation a caractérisé la présence jésuite en nos pays, il commence à prendre de nouveaux tournants. Au Liban, un réseau rassemble nos institutions scolaires (Notre-Dame de Jamhour, Saint-Grégoire, et les écoles jésuites de la Békaa). En Egypte, se profile un projet de constuire un nouveau Collège de la Sainte-Famille à l'emplacement de l'actuel petit collège d'Héliopolis. L'USJ (Université Saint-Joseph de Beyrouth) lance une étude de faisabilité sur une éventuelle antenne au Caire.
L'enseignement théologique continue d'engager un certain nombre de jésuites à travers l'USJ au Liban et le séminaire copte catholique en Egypte. Notre maison d'éditions, Dar el-Machreq, publie un nombre croissant de livres théologiques et spirituels. La Bible "jésuite" en arabe, rééditée en 1985 est très largement répandue dans tout le monde arabe. Beaucoup de candidats à la Compagnie ont un premier contact avec nous à travers les éditions. Partout dans la Province, la Compagnie est considérée comme un grand soutien à la vie religieuse grâce aux retraites, aux sessions de formation, et à l'accompagnement spirituel.

Notre Province est bien ancrée au Proche-Orient par ses institutions éducatives et théologiques, et elle se renouvelle grâce aux initiatives de ses membres et aux appels qu'elle reçoit de la Compagnie, de l'Eglise et des événements que traversent nos sociétés.

Nader Michel sj
Le Caire

site : www.jespro.org

Partagez cette actualité :

 

450 ans des communautés laïques ignatiennes De bonnes nouvelles pour deux Centres Catholiques Universitaires au Tchad