OMCFAA sur Facebook

Le Népal a besoin de tentes, 1er mai

Le Népal a besoin de tentes, 1er mai
Le Népal a besoin de tentes, 1er mai

01/05/2015

Au moment de la rédaction du présent billet, le nombre de personnes qui ont péri dans le tremblement de terre a atteint 6 200. Le nombre de blessés a dépassé la barre des 13.500. La première phase du travail de secours se poursuit. Les jésuites, avec l'aide de ses institutions s'est rendu sur de nombreux villages éloignés. Les anciens élèves et le personnel de l'école Godavari Saint-Xavier, sous la direction du P. Jiju, le principal, est allé à la partie supérieure de Lamatar VDC, le district de Kavre pour distribuer du matériels de secours (riz, nattes, nouilles, ...) aux villageois les plus nécessiteux. Ils sont aussi allés à Kaleshwor VDC & Gotikhel VDC dans le district de Lalitpur, à 45 kilomètres au sud de Katmandou et ont distribué du matériel de secours aux villageois là-bas. Environ 500 foyers ont bénéficié de cette aide.

Fr. Amrit Rai, le directeur, et le P. Mathew Assarikudy, avec le personnel de l'école Jawalakhel Saint-Xavier est allé dans des villages reculés du district de Nuakot nord-ouest de Katmandou. Ils ont distribué des tentes pour 65 familles dalits. Ils ont également visité un village appelé Kaalikhetan où ils ont distribué des tentes pour 30 foyers. Dans un autre village appelé Besi Katteri, sur 68 maisons seulement 5 étaient encore debout. Ils ont distribué des tentes pour les villageois touchés là aussi. Tous ces gens appartenaient à la caste inférieure ou sans caste et ils n'ont reçu aucune aide car loin du monde. Ces lieux se trouvent à environ 100 kilomètres de Katmandou.

Fr. Dilip avec son personnel du Centre de services sociaux a visité un endroit appelé Ghoushal dans Lalitpur district et a distribué des tentes là-bas. Les gens là-bas ont été très frustrés et en colère face à l'absence de réponse de la part des organisations gouvernementales ou non gouvernementales.

Nous avons également distribué des denrées alimentaires à Okhaldunga, un autre lieu à 100 kilomètres de Katmandou. Le matériel de secours n'est pas arrivé jusque-là en raison de l'inaccessibilité de l'endroit.
Nous avons vu des hommes porter les matériaux dans leurs villages, depuis l'arrêt de bus le plus proche.
Nous avons également été à Baniatar qui est situé juste à la périphérie de la ville de Katmandou, où vit une petite communauté chrétienne. La plupart des maisons ont été partiellement ou totalement détruites. Nous avons distribué des tentes et de la nourriture.

Dans le même temps, nos étudiants bénévoles travaillent toute la journée en faisant de la sensibilisation pour l'assainissement de l'eau, pour les personnes qui vivent dans des tentes dans et en dehors de Katmandou. Partout où ils vont, ils distribuent des capsules de purification d'eau, des savons et des matériaux sanitaires. Beaucoup d'étudiants bénévoles sont également impliqués dans le nettoyage de la zone du camp avec avec des désinfectants. Le déblayement des tas de décombres de bâtiments effondrés est un autre travail dans lequel nos étudiants sont engagés.

Dans tous les villages que nous avons visités, quelques maisons sont inhabitables. Les gens vivent dehors. Les besoins les plus élémentaires de ces endroits sont des tentes. Les tentes sont disponibles en Inde par exemple mais les amener prend du temps. Des pluies inhabituelles pour la saison font que les conditions de vie sont misérables. Dans de nombreux endroits, les villageois sont à court de produits alimentaires stockés et d'eau potable.

 

Nous continuons à compter sur vos prières et votre soutien.
Visitez notre page Facebook pour les dernières photos de notre travail. https://www.facebook.com/sjrelief4nep

Jomon, S.J. (Pour le bureau de l'information)

Voir la fiche du projet

Partagez cette actualité :

 

L'aide d'urgence s'organise pour le Népal, 30avril "Le bon et le beau du quotidien" : témoignage d'Agnès, jeune volontaire Inigo en Côté d'Ivoire