OMCFAA sur Facebook

Liban: agir dans le sens de l'appel du pape François en faveur de la coopération et du dialogue entre les religions

La promotion du dialogue inter - religieux et interculturel représente la pierre d'angle du travail du JRS du Moyen Orient et d'Afrique du Nord. Les volontaires et le personnel, pour la plupart originaires de Syrie, d'Iraq, de Jordanie et du Liban, reflètent la diversité ethnique, religieuse et socioéconomique des sociétés dans lesquels ils travaillent.

«A la lumière de la réponse qu'il nous faut apporter à la crise syrienne, nous devons plus que jamais travailler à surmonter les divisions sectaires. Notre réponse à l'immense tragédie qui frappe la Syrie consiste à n'exclure personne. Notre compassion rejoint tous ceux qui ont besoin d'assistance humanitaire», explique Peter Balleis SJ, le Directeur International du JRS.

A Jbeil et dans la vallée de la Bekaa, deux cheikhs, Ghassan Ellaqiss et Hamza Shoker, se sont publiquement réjouis du travail du JRS dans leurs villes. Les deux chefs religieux ont ouvert leurs écoles au JRS afin que les enfants syriens puissent bénéficier de services éducatifs par le biais du Programme d'Apprentissage Accéléré (ALP).

«Cet exemple montre bien que la tragédie syrienne peut provoquer les gens à donner le meilleur d'eux-mêmes. Dans nos conversations avec les deux cheikhs il était clair que nous pouvons travailler et vivre ensemble en tant que personnes de confessions différentes, comme cela se vit en Syrie et au Liban depuis des siècles.»

Le Pape a également demandé à la communauté d'augmenter l'aide humanitaire pour les pays accueillant des réfugiés syriens et pour ceux qui se trouvent encore en Syrie.

Au Liban, le JRS travaille dans cinq lieux différents. L'aide d'urgence apportée à un millier de familles syriennes comprend l'aide alimentaire, des kits d'hygiène, un soutien médical d'urgence, un soutien éducatif et psychosocial.

A ce jour, 6,4 millions de Syriens ont besoin d'assistance humanitaire tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la Syrie. L'agence onusienne pour les réfugiés (HCR) a enregistré 455.000 Syriens au Liban, mais le gouvernement estime quant à lui à plus d'un million le nombre de réfugiés syriens vivant au Liban, ce qui représente un quart de la population du pays.

Partagez cette actualité :

 

Douala - Paroisse Notre Dame de l'Annonciation "Le bon et le beau du quotidien" : témoignage d'Agnès, jeune volontaire Inigo en Côté d'Ivoire