OMCFAA sur Facebook

« Montrez-nous le chemin » : la nouvelle campagne de sensibilisation de JRS Europe

« Montrez-nous le chemin » : la nouvelle campagne de sensibilisation de JRS Europe

Ce projet est celui de Danielle Vella, consultante du bureau international de JRS qui a voyagé partout dans le monde avec le JRS, accompagnant les réfugiés et racontant leurs histoires dans diverses publications, et Darrin Zummit Lupi, photographe et journaliste maltais. Ils se sont rendus sur le chemin de l'espoir que tant de gens empruntent, entre la Grèce et la Macédoine notamment.


Extrait du premier témoignage : Un espoir qui ne connaît pas de frontières par Danielle Vella – janvier 2016

« C'est leur soulagement et leur espoir qui sont le plus frappants ... davantage que leur courage, les dangers et les privations auxquels ils ont dû faire face durant leur voyage, et leurs terribles expériences. » - « Il me semble que, dès qu'ils mettent le pied sur les rives européennes, de nombreux réfugiés se sentent en liberté, enfin libérés de la peur, de la répression, de la guerre, d'une écrasante pauvreté et d'un manque total de perspectives ... Là, sur sol européen, ils donnent libre cours à un espoir qui ne connaît pas de frontières, un espoir qui refuse de connaître les tergiversations au sein de l'Union européenne qui menacent leur accès à la protection. »

« Depuis quatre ans, je rêvais d'arriver ici. Maintenant je me sens très calme, bien et heureux », s'exclame Haysem, venu de Syrie avec sa femme et ses cinq petits enfants. Il poursuit : « Tout à l'heure, nous chantions tous ensemble dans notre chambre - moi, ma femme et mes enfants. »

Ahmed et Asha, eux, ont échappé des mains du prétendu Etat islamique à Raqqa. Quand je leur ai demandé comment ils se sentaient, ils se sont regardés et ont échangé de larges sourires. Ahmed a déclaré : « Comme quelqu'un qui était mort et qui est revenu à la vie. ».

Haysem, Ahmed et Asha partagent avec moi leurs histoires . Nous sommes en cette fin janvier sur l'île grecque de Lesbos où ils ont été logés dans un abri destiné aux familles. J'ai rencontré des dizaines de personnes en provenance de Syrie, d'Irak, d'Iran, du Pakistan et de l'Afghanistan venant de débarquer de Turquie sur l'une des îles grecques. Tous sont venus dans le but de demander l'asile et débuter une « nouvelle vie », se joignant ainsi à cet exode qui dure depuis des années et qui a atteint des niveaux record en 2015, lorsque plus d'un million de réfugiés et de migrants forcés sont arrivés en Europe.

La suite et tous les témoignages se trouvent, en anglais uniquement, sur le site du JRS-Europe

> Source : site des Jésuites de la Province de Suisse

Voir la fiche du projet

Partagez cette actualité :

 

Au Pérou avec Inigo Volontariat : de directeur d'hôpital à prof de maths, il n'y a qu'un pas... "Le bon et le beau du quotidien" : témoignage d'Agnès, jeune volontaire Inigo en Côté d'Ivoire