OMCFAA sur Facebook

PHILIPPINES : Une lettre du Provincial

« Des milliers de gens ont perdu la vie ; d'autres milliers, leur maison et leurs biens. Il a été reconnu que ce typhon est le pire cette année, et peut-être la pire catastrophe naturelle à frapper les Philippines. Selon certaines estimations, le nombre de morts dépasse 10.000. Le Conseil national pour la réduction et la gestion des catastrophes estime que près de 2.900.000 familles ont souffert du typhon, 24.000 habitations endommagées et d'importantes infrastructures détruites. Beaucoup de régions des Visayas sont encore privées d'électricité et de communications, d'eau, de nourriture, d'abris et d'autres nécessités. Se rendre dans certaines zones touchées ou en venir est encore impossible.

Le pays est encore sous le coup du siège de Zamboanga City et du tremblement de terre qui a frappé Bohol et Cebu il y a quelques semaines. Dans ces régions touchées, il y a encore des personnes sans abri, et voilà qu'à nouveau des cris nous parviennent de gens qui souffrent dans d'autres régions frappées par une catastrophe. Face à tout cela, j'exhorte instamment toutes nos communautés et institutions jésuites 1) à rassembler des ressources pour venir en aide aux régions affectées, 2) à simplifier les célébrations, y compris les fêtes pour Noël, pour être en solidarité avec notre peuple, et 3) à réunir nos concitoyens, collaborateurs et amis, pour réfléchir dans la prière surs ces événements et discerner quelle action entreprendre.

J'avais pensé à faire de notre assemblée de Province le 1er janvier la journée de lancement de notre célébration du deuxième centenaire du rétablissement de la Compagnie. Dans l'esprit du moment où nous nous trouvons, utilisons cette occasion pour réfléchir et prier sur les événements et pour que notre assemblée soit vécue en solidarité. Réduire les apéritifs et nous contenter d'un menu simple libèrera des fonds pour venir en aide aux victimes du typhon. Le rétablissement de la Compagnie appelle les jésuites à ranimer un esprit nouveau, en réponse aux « périphéries » qui se révèlent. Fortifions cet esprit en allant vers les gens qui souffrent et relevons ensemble et concrètement ces nouveaux et urgents défis ».

Service Digital d'Information SJ
Vol. XVII, No. 26 | 19 novembre 2013

Partagez cette actualité :

 

INDE : Exposition des reliques de saint François-Xavier Une délégation de l'OMCFAA à la rencontre de l'Île Rouge