OMCFAA sur Facebook

06 - Bourses étudiants N'Djamena, Tchad

Résumé : Financement de bourses d'études pour étudiants tchadiens

Personne présentant le projet : Docteur Marguerite-Marie Nigri

Historique, missions actuelles et perspectives :

Le projet a démarré en 2004 avec le Docteur Marguerite-Marie Nigri qui a désiré aider financièrement les jeunes bacheliers à poursuivre des études en vue d'une meilleure intégration sociale et économique. Son aide concernait à l'origine les fils et filles du personnel soignant des centres de santé de Bekamba, Bangoul et Nara pour s'élargir ensuite à d'autres jeunes.
Depuis 2004, ce sont 36 jeunes qui ont été soutenus durant leurs études, 22 ont désormais terminé et travaillent au Tchad, 4 sont en cours de soutenance de mémoire et 10 sont en cours d'études.

Aujourd'hui la mission est toujours de permettre à de jeunes bacheliers tchadiens, originaires de Mandoul, de poursuivre des études en vue d'une meilleure intégration dans la vie sociale et économique de leur pays. Mais le public s'est largement élargi aux jeunes originaires de Mandoul.

Projet financé par l'OMCFAA :

2017 : 6 000 €

La demande de subvention de bourses pour les jeunes bacheliers tchadiens concerne cette année 20 étudiants avec un montant moyen par an et par étudiant évalué à 680€.

 

2016 : 8 000 €

La demande de subvention de bourses pour les jeunes bacheliers tchadiens concerne cette année 20 étudiants avec un montant moyen par an et par étudiants évalué à 930€.

 

2015 : 15 000 €

La subvention permet à 14 jeunes bacheliers tchadiens de poursuivre des études en vue d'une meilleure intégration dans la vie sociale et économique de leur pays en finançant des bourses d'études (pour la médecine, l'ingénierie, la sociologie, l'informatique, etc.). Cette bourse prend en charge le prix de la scolarité et la vie quotidienne d'un étudiant. Elle est estimée à 1 418€ par an et par étudiant.

 

2014 : 10 000 €

Prise en charge de onze bourses d'études.

Je donne pour cette région