OMCFAA sur Facebook

22 - Action Vonjy 2014, Madagascar - TERMINE

Résumé : Aide financière pour les familles défavorisées

Personne présentant le projet : Nicolas Pesle sj.

Projet financé par l'OMCFAA :

L'objectif de l'action Vonjy, lancée en 2003 est le soutien éducatif et social. Le projet consiste essentiellement en une aide financière pour les domaines principaux de la vie, à savoir la santé, la scolarisation et les frais de vie quotidienne (logement et nourriture). Chaque foyer n'est pas forcément concerné par l'ensemble de ces 3 domaines. Le public concerné est de 60 personnes (30 enfants et 30 adultes).

Bilan :

Historique, missions actuelles et perspectives :

Nous ne revenons pas sur l'origine de cette action de soutien familial, qui dure depuis 2003-2004, et dont on ne voit pas pour le moment la nécessité de l'arrêter, vu les conditions lamentables du pays, après cinq ans de crise politique et non moins de crise économique et sociale.

L'accompagnement consiste essentiellement en une aide financière pour les domaines principaux de la vie, à savoir la santé, la scolarisation et le soutien au logement, ce que j'appelle la vie quotidienne. Chaque foyer n'est pas forcément concerné par l'ensemble des trois domaines, cela dépend des familles et des personnes.

En 2014, Contrairement à ce que je prévoyais en fin 2013, j'ai dû encore assurer des frais concernant les « domaines », en régularisation de titres, et concernant des travaux sur des logements.

En 2015, Je prévois que les charges seront encore fortes, car la « reprise économique » n'est pas encore au rendez-vous, compte tenu de la lenteur de la relance. La situation sociale de la population soutenue ne s'est donc pas améliorée (sauf en santé, mais c'est un domaine aléatoire) et reste en gros la même. En attendant, les prix à la consommation (ppn, énergie et transport) augmentent, car le prix des carburants a augmenté de façon générale. Il s'ensuit que du côté de la scolarisation, les frais de rentrée et d'équipement ont inéluctablement augmenté.

La consolation, si l'on peut dire, c'est la réussite générale de tous ces enfants et étudiants dans leurs efforts actuels. Des enfants arrivent au seuil du secondaire (entrée en 6ème pour 2014-2015), des jeunes sont au seuil des études supérieures et d'autres abordent la seconde partie de leurs études supérieures. C'est leur chance de s'en sortir, avec en contrepartie un surcroît de coût financier à soutenir dans leur équipement et leurs stages. Consolider les familles et les ménages est une nécessité pour donner aux "scolaires" un meilleur environnement à la réussite de leur éducation et de leur formation. Ils sont la source future de l'amélioration de la famille ensuite. On peut l'espérer.

Je donne pour cette région