OMCFAA sur Facebook

À la rencontre de nos partenaires au Tchad

À la rencontre de nos partenaires au Tchad

À N'Djaména, le CHU Bon Samaritain se déploie sur 8 hectares, au bord du fleuve Chari. L'hôpital compte 180 lits répartis en huit services (chirurgie, pédiatrie, maternité, laboratoire, radiologie...), où s'activent près de 150 employés. Quelque 280 étudiants se préparent à l'exercice de la médecine. Parmi eux, trente commencent leur formation cette année. Leur promotion porte le nom du Dr Anne Bertrand, radiologue et enseignante-chercheuse trop tôt disparue dans un accident. Sa famille a souhaité s'associer au projet du Bon Samaritain et soutenir cette nouvelle promotion durant les sept ans de formation. Ses parents, présents lors de notre voyage, ont découvert l'institution, rencontré les personnes qui y sont engagées, celles qui bénéficient des soins et surtout, les étudiants en première année de médecine. Une rencontre émouvante !

Au CHU Bon Samaritain, les défis sont nombreux, comme en témoignent le P. Yves Djofang sj, jésuite camerounais et directeur de l'hôpital. Parmi les grands projets à venir, la construction d'un bâtiment pour mieux accueillir les étudiants en médecine et soins infirmiers. 

Ces trois jours de visite et de rencontres nous ont permis de découvrir le Centre Catholique Universitaire (CCU) dont la directrice est une religieuse xavière, Brigitte Lécuelle, le complexe scolaire Saint-François Xavier, ainsi que le Centre d'Étude et de Formation pour le Développement (CEFOD). L'institution veut développer son offre de formations et les ouvrir à un public plus large, entre autres par la création d'une école de commerce. Depuis 2005, le Tchad connaît de grandes difficultés et, faute d'enseignement, plus de 50 000 étudiants tchadiens poursuivent leurs études à l'étranger.

Cette visite de l'OMCFAA nous a permis d'apprécier le travail réalisé dans des conditions parfois difficiles et l'engagement des salariés et des jésuites au service des bénéficiaires. Sources de dynamisme et de créativité, les rencontres stimulent la collaboration et le développement de nouveaux projets. C'est un défi qu'il nous faut relever ensemble. Une formule que nous avons souvent entendue : « Au Bon Samaritain, nous ne travaillons pas seuls ! Si le Seigneur ne bâtit la maison, les ouvriers travaillent en vain. »

Soutenez les projets au Tchad : 

 6 - BOURSES N'DJAMENA

10 - CHU LE BON SAMARITAIN

12 - CCU N'DJAMENA

13 - L-CCL SARH

18 - VICARIAT MONGO

46 - COLLEGE SFX N'DJAMENA

50 - AURA FRANCE

52 - DADOUAR

89 - CEFOD

Partagez cette actualité :

 

Protection de l'enfance : une politique mise en place avec le Réseau Xavier Les jésuites africains dans la lutte contre la Covid-19