46 – Collège Saint François Xavier N’Djaména

Construction
Éducation

Construction de 12 salles de classe pour agrandir le complexe scolaire Saint François Xavier de N'Djaména

Projet présenté par :

P. Koulyo DALROH

Directeur du collège SFX de N'Djaména

Le financement
2023
125 000 €

2021
35 000 €

2014
5 000 €

Je soutiens le projet

Historique


L’Association des Jésuites du Tchad a en charge une paroisse et un centre culturel qui y est lié. Le rôle dévolu à ce centre étant d’apporter un appui scolaire aux jeunes de la paroisses et des quartiers environnants, en mettant à leur disposition une bibliothèque et en organisant des cours de soutien pour relever le niveau de certains élèves dans telle ou telle matière. Les enseignants et les étudiants qui encadrent ces jeunes sont, majoritairement, des fidèles de la paroisse.

Du fait des grèves récurrentes dans les établissements scolaires publics d’une part, et de la qualité des services offerts par le centre culturel, en termes d’encadrement scolaire d’autre part, nous avons très vite été débordés par le nombre d’élèves et même d’étudiants qui venaient s’inscrire au centre culturel. Les uns pour bénéficier des cours de soutien et les autres pour consulter les divers ouvrages de la bibliothèque.

Lors d’un conseil paroissial, la question du nombre croissant de jeunes qui fréquentent le centre culturel a été naturellement mis sur la table. Après des discussions et un long discernement, l’Association des Jésuites du Tchad a décidé de commun accord avec les paroissiens d’initier un collège d’enseignement secondaire. C’est ainsi que nous avons lancé un collège auquel nous avons donné le nom de saint François Xavier.

Le collège a démarré avec une seule classe de 6e accueillant 42 élèves et chaque année, une nouvelle classe s’ajoutait. Nous disposons aujourd’hui d’un cycle complet allant de la sixième à la terminale. Il faut ajouter que beaucoup d’élèves que nous recrutions en classe de 6e n’avaient pas le niveau requis. Ce constat a été fait sur trois à quatre années consécutives, de sorte que nous avons décidé de créer et d’intégrer au collège une école maternelle et une école primaire. Ceci a fait que nous sommes passés du statut d’un collège à un complexe scolaire . La taille du complexe pour l’année scolaire 2023-2024 est de 1422 élèves dont 851 garçons et 561 filles.

Durant ces premières années, le collège a fonctionné dans un local d’emprunt. De ce local, il a dû être délocalisé au centre culturel où l’idée de sa création a vu le jour. Après deux années de fonctionnement au centre, le collège a été une fois de plus délocalisé, mais cette fois-ci sur un terrain de plus de sept hectares dont nous avons fait l’acquisition.

Le but que nous avons assigné au collège dès le départ était de donner la chance aux jeunes issus des milieux défavorisés de bénéficier d’une éducation de qualité comme les autres. En particulier, aux filles qui sont quasi égal en nombre que les garçons, nous essayons d’accorder une attention singulière car elle sont davantage victime des inégalités et des injustices. Concrètement, nous les accompagnons pour qu’elles n’abandonnent pas le chemin de l’école comme beaucoup le font ailleurs. Dans le contexte actuel du Tchad, donner une éducation de qualité à notre population cible n’est pas suffisant, car il faut que les jeunes soient capable de s’intégrer au sein de la société de manière responsable par la création ou l’exercice d’un métier décent ou du moins qui fait vivre normalement. D’où l’idée d’une formation qui met l’accent sur l’enseignement des sciences fondamentales.

Missions


Elles peuvent être déclinées comme suit :

  1. assurer à tous les élèves – dans un pays où le sectarisme a été longtemps encouragé – des chances d’émancipation égales;
  2. préparer les élèves à s’accepter, au-delà des différences religieuses et ethniques, et à être des citoyens ouverts aux autres cultures; des élèves responsables et capables de contribuer au développement socio-économique de leur pays;
  3. amener les élèves à acquérir une culture scientifique et humaniste qui permet le libre exercice de la liberté;
  4. Enfin préparer les élèves à maitriser les éléments principaux des sciences fondamentales.

Le Projet


  • Objectifs : Construction de 12 salles de classe. Cela permettra d’offrir des conditions de travail optimales aux élèves; d’augmenter la capacité d’accueil de l’établissement ; d’offrir aux enseignants de meilleures conditions de travail.
  • Enjeux
    1. assurer la sécurité des élèves lorsqu’ils sont en classe. En effet, les bâtiments que nous avons hérités n’ont pas été bâtis selon les normes requises. Ils bougent quand les élèves font quelques mouvements et mettent des vies en danger. Pour résoudre le problème momentanément, nous avons réduit le nombre d’élèves dans les classes situées à l’étage.
    2. assurer dans le temps la durabilité des infrastructures (bâtiments) de manière à investir les éventuelles ressources financières que nous pouvons avoir dans la formation.